11/12/2021
renovation d'une toiture

Quelle aide pour la rénovation d’une toiture ?

Lorsqu’on souhaite isoler intégralement sa maison afin de limiter au maximum les déperditions d’énergies, aucun compartiment n’est à négliger. Cependant, si les murs, les portes, le garage et d’autres parties évidentes sont ceux auxquels on pense régulièrement, il convient également d’isoler sa toiture. Bien qu’elle soit en hauteur, il s’agit d’un des principaux points de perte d’énergie (soit 30 % s’il est mal isolé) dans une maison. Les pouvoirs publics ont donc mis en place des subventions et aides financières permettant à n’importe quel citoyen éligible de supporter le coût des travaux. Découvrez ici à quelle aide pour la rénovation d’une toiture vous pourrez prétendre.

Du CITE à Ma Prime Renov’

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) est une aide octroyée aux propriétaires occupants ou locataire d’un bien immobilier terminé depuis plus de deux ans. Elle leur permet de bénéficier d’une déduction d’impôt de 30 % sur la facture d’équipement ou de main d’œuvre pour la réalisation d’une catégorie de travaux, dont l’isolation des combles. Si théoriquement cela paraît simple, dans la pratique, cela est un peu plus complexe. Il vous faut donc vous informer sur comment déduire des impôts pour la rénovation de votre toiture

Cependant, arrivé à échéance le 31 décembre 2020, le CITE a été complété puis remplacé par Ma Prime Renov’ qui depuis le 1er janvier 2021 octroie une aide aux ménages modestes. Elle leur donne un coup de main pour des travaux significatifs d’optimisation de leur efficacité énergétique. Le montant de cette prime forfaitaire est déterminé en prenant en compte les revenus du ménage et les économies d’énergies réalisables.

En ce qui concerne la toiture, vous obtiendrez :

  • une prime de 7 à 25 euros/m² pour l’isolation des rampants de toiture et plafonds de combles
  • en fonction du profil, une prime de 15 à 75 euros/m² pour l’isolation des toitures-terrasses.

Rénover votre toit grâce aux subventions de l’Anah

L’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat est une structure de l’État qui octroie des aides financières aux foyers modestes ou très modestes dans le cadre de projets concernant la maison. Trois principaux programmes ont donc été mis en place à cet effet. Il s’agit des programmes :

  • Habiter Sain : prime représentant jusqu’à 50 % du montant des travaux de rénovation de votre toiture avec un maximum de 10 000 euros.
  • Habiter Serein : prime représentant jusqu’à 50 % du montant des travaux de rénovation de votre toiture avec un maximum de 25 000 euros.
  • Habiter mieux : composé de l’aide “Habité Mieux Sérénité” et de la prime “Habiter Mieux”. La première est une ristourne de 35 à 50 % de la somme totale des travaux avec un plafond compris entre 7000 et 10 000 euros. Vous ne pourrez cependant y avoir droit que si les travaux engagés permettront de réaliser une économie d’énergie d’au moins 25 %. La seconde est une prime qui est de 10 % du montant total (entre 1 600 et 2 000 euros) qui vient s’ajouter à la première.

Quoi qu’il en soit, pour être éligible à une aide de l’Anah, il faut que votre habitat soit terminé depuis plus de 15 ans et que vous n’ayez pas bénéficié d’un Prêt à Taux Zéro depuis au moins 5 ans. De même, vous ne devrez entamer les travaux de rénovation qu’une fois votre demande d’aide déposée. Par ailleurs, la subvention qui vous sera accordée dépendra de vos ressources et du programme choisi.

Le coup de pouce des Certificats d’Économie d’Energie (CEE)

Les CEE pour aider dans la rénovation de toiture, met en place un certain nombre de dispositions réglementaires contraignant les distributeurs d’énergie à accorder des primes. La principale est l’obligation imposée aux “obligés” (les vendeurs d’énergie) par les pouvoirs publics de réduire la consommation de leurs clients. Cette obligation de réalisation d’économie concerne l’électricité, le fioul domestique, le gaz, la chaleur et le froid, les carburants pour automobiles et le GPL. 

Le taux de TVA réduit de 5,5 ou 10 %

En fonction du type de rénovation de votre toiture, vous pouvez bénéficier d’un taux réduit (de 5,5) ou d’un taux intermédiaire (de 10 %). Le premier prend en compte les logements de plus de 2 ans. Sont pris en compte : l’acquisition de matériaux, la main d’œuvre et la maintenance des matériaux et équipements des travaux induits et répondant aux conditions de performances énergétiques établies.

Le taux de TVA intermédiaire de 10 % quant à lui concerne les travaux d’agrandissement engagés par des particuliers avec pour objectif la rénovation de leur toit. Il concerne également les travaux d’amélioration qui ne sont pas éligibles à Ma Prime Renov’.

Les aides des collectivités territoriales

Il s’agit d’une exonération allant de 50 à 100 % de votre taxe foncière durant 5 ans une fois que les travaux ont été payés intégralement. Cependant, vous ne pourrez y avoir droit pour rénover votre toiture que : 

  • si votre commune a voté la délibération d’exonération
  • si votre logement a été construit avant 1989
  • si vous êtes éligibles au crédit d’impôt toiture.